castration


castration

castration [ kastrasjɔ̃ ] n. f.
• 1380; lat. castratio
1Opération par laquelle on prive un individu, mâle ou femelle, de la faculté de se reproduire. stérilisation; châtrer. Castration radiologique, par irradiation des gonades. Castration par ablation des testicules ( émasculation) , des ovaires ( ovariectomie) .
2Psychan. Complexe, angoisse de castration, liés à la menace imaginaire, chez l'enfant mâle, de la suppression du pénis par le père.

castration nom féminin (latin castratio) Ablation ou destruction d'un organe nécessaire à la génération. ● castration (expressions) nom féminin (latin castratio) Castration parasitaire, disparition des organes reproducteurs ou de leurs fonctions chez les individus animaux hébergeant certains parasites. Complexe de castration, chez le garçonnet, croyance selon laquelle le pénis pourrait lui être retranché par le père en raison de ses tentatives de séduction sur la mère, dont il résulte une intense angoisse de castration ; chez la fillette, reconnaissance du clitoris comme pénis de moindre valeur qui introduit une revendication à l'endroit de la mère pour l'avoir créée dépourvue de cet attribut. ● castration (synonymes) nom féminin (latin castratio) Ablation ou destruction d'un organe nécessaire à la génération.
Synonymes :
- émasculation

castration
n. f. Ablation des glandes génitales (spécial. des testicules). Syn. émasculation (pour les mâles, les hommes); ovariectomie (pour les femelles, les femmes).
|| PSYCHAN Angoisse de castration, qui se traduit, chez le petit garçon, par une peur fantasmatique de l'ablation du pénis et, chez la petite fille, par un sentiment coupable de manque.
Complexe de castration: persistance chez l'adulte de l'angoisse de castration.

⇒CASTRATION, subst. fém.
A.— CHIR. et MÉD. VÉTÉR. Opération ayant pour but ou résultat de priver l'individu mâle ou femelle de ses facultés de reproduction. Spéc. Castration complète, bilatérale. Ablation des testicules ou des ovaires. Castration incomplète. Ablation d'un seul testicule ou ovaire. Synon. partiels bistournage, émasculation, ovariotomie, stérilisation.
En partic. Opération concernant des individus mâles :
Après l'extirpation des ovaires les femmes deviennent apathiques, et perdent une partie de leur activité intellectuelle ou de leur sens moral. La personnalité des hommes qui ont subi la castration s'altère de façon plus ou moins marquée. La lâcheté historique d'Abélard devant l'amour et le sacrifice passionné d'Héloïse furent causés sans doute par la sauvage mutilation que les parents de cette dernière lui firent subir.
CARREL, L'Homme, cet inconnu, 1935, p. 168.
PSYCHANAL. Angoisse de castration, complexe de castration. ,,Angoisse liée à la fonction symbolique du phallus et plus précisément à la menace imaginaire de la suppression du pénis`` (JULIA 1964). Cf. MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 146 et S. FREUD, Introd. à la psychanal., 1959, p. 399.
Au fig., rare. Censure. La castration d'un livre (Lar. 19e-20e). Annihilation d'une activité créatrice. Régime [politique] (...) de mutilation et de castration (HUGO, Correspondance, 1857, p. 271).
B.— P. ext., BOT. Ablation des anthères d'une fleur permettant notamment après fécondation par le pollen d'une espèce voisine la création d'hybrides. Dès que leurs étamines se sont libérées, avant que les premières fleurs du cep à féconder n'éclatent à leur tour (...) on procède à la castration (PESQUIDOUX, Le Livre de raison, 1925, p. 86).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. Ca 1380 (EVR. DE CONTY, Probl. d'Arist., B.N. 210, f° 150d ds GDF. Compl.). Empr. au lat. castratio, de même sens, employé à propos des animaux, des hommes et en bot. Fréq. abs. littér. :27.

castration [kastʀɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1380; lat. castratio.
1 Opération par laquelle on prive un individu, mâle ou femelle, de la faculté de se reproduire. Castrer, châtrer. || La castration a pour effet la stérilisation. || Castration complète, bilatérale. || Castration par ablation des deux testicules ( Émasculation), des deux ovaires ( Ovariectomie), d'un seul de ces organes (castration incomplète). || Castration par atrophie, écrasement, mortification des organes de la génération ( Bistournage). || Billot pour la castration des animaux. Casseau.
tableau Lexique de la chirurgie.
Dr. || Crime de castration.
1 Toute personne coupable du crime de castration subira la peine des travaux forcés à perpétuité.
Si la mort en est résultée avant l'expiration des quarante jours qui auront suivi le crime, le coupable subira la peine de mort.
Code pénal, art. 316.
État d'un individu (notamment, d'un homme) castré; état de castrat.
2 Bot. Ablation des anthères (d'une fleur) pour obtenir la création d'hybrides, après fécondation par le pollen d'une espèce voisine.
3 Psychan. || Angoisse de castration, axée sur le fantasme de castration. (→ Castrature, cit.). || Complexe de castration. (→ Nécrophilique, cit.). || « Amour objectal limité par la prédominance du complexe de castration » (G. Palmade).
2 La structure et les effets du complexe de castration sont différents chez le garçon et chez la fille. Le garçon redoute la castration comme réalisation d'une menace paternelle en réponse à ses activités sexuelles (…) Chez la fille, l'absence du pénis est ressentie comme un préjudice subi qu'elle cherche à nier, compenser ou réparer.
J. Laplanche et J.-B. Pontalis, Voc. de la psychanalyse, art. Complexe de castration.
DÉR. Castrateur.
COMP. Autocastration.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CASTRATION — CASTRATION, the removal of testes or ovaries. In the Hebrew Bible, the term saris, commonly rendered eunuch, occurs more than 40 times. As a rule, the saris designated a court official who, occasionally, even reached the high rank of military… …   Encyclopedia of Judaism

  • Castration — Cas*tra tion, n. [L. castratio; cf. F. castration.] The act of castrating. [1913 Webster] || …   The Collaborative International Dictionary of English

  • castration — (n.) early 15c., castracioun, from L. castrationem (nom. castratio), noun of action from pp. stem of castrare to castrate, prune, related to *castrum knife, from PIE root *kes to cut (see CASTE (Cf. caste)). Freud s castration complex is attested …   Etymology dictionary

  • castration — castration. См. кастрация. (Источник: «Англо русский толковый словарь генетических терминов». Арефьев В.А., Лисовенко Л.А., Москва: Изд во ВНИРО, 1995 г.) …   Молекулярная биология и генетика. Толковый словарь.

  • Castration — (v. lat.), die künstliche Entfernung eines od. beider Hoden, ausgeführt 1) an Menschen, um Castraten (s.d.) zu erhalten od. auch zu einem bestimmten Heilzwecke, eine zwar einfache, aber doch bisweilen auch gefährliche Zufälle, namentlich Trismus… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Castration — Castration, lat., Verschneidung, nennt man diejenige chirurgische Operation, wodurch bei lebenden Thieren oder Menschen die Hoden oder Eierstöcke entweder gänzlich entfernt oder zu ihrer Funktion untauglich gemacht werden (letzteres durch… …   Herders Conversations-Lexikon

  • castration — CASTRATION. subs. f. Terme de Chirurgie. Opération par laquelle on châtre un homme, un animal …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Castration — The Castration of Uranus: fresco by Vasari Cristofano Gherardi (c. 1560, Sala di Cosimo I, Palazzo Vecchio, Florence). Not to be confused with Penectomy or Penis removal. Castration (also referred to as gelding, spa …   Wikipedia

  • Castration — Giorgio Vasari, La Mutilation d Uranus par Saturne, XVIe siècle, Palazzo Vecchio (Florence) La castration est l ablation des organes reproducteurs de végétaux, d animaux ou d humains. Dans le cas de l homme, la castration est co …   Wikipédia en Français

  • castration — See castrater. * * * or neutering Removal of the testes. The procedure stops most production of the hormone testosterone. If done before puberty, it prevents the development of functioning adult sex organs. Castration after sexual maturity makes… …   Universalium